Les modalités du Bac 2021 : on fait le point

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a présenté le 11 mars dans son Bulletin Officiel les modalités d’organisation du baccalauréat générale et technologique de la session 2021 en regard de la situation sanitaire que nous traversons.

On fait le point sur les dispositions misent en place.

Les épreuves terminales

- Epreuves de philosophie et Grand Oral maintenues

Les épreuves de philosophie ainsi que le Grand Oral sont - à l'heure actuelle - maintenues pour tous les élèves.

  • Philosophie

Elle aura lieu le 17 juin 2021. Les élèves auront le choix entre 3 sujets de dissertation (au lieu des 2 sujets habituels) et une explication de texte. 

  • Grand Oral

Les candidats passeront l’épreuve entre le 21 juin et le 2 juillet, en fonction de la date inscrite sur leur convocation. 

- Les épreuves anticipées de mars (enseignements de spécialité) annulées

Les épreuves terminales de spécialité qui devaient se tenir les 15, 16 et 17 mars 2021 ont été annulées.

L'évaluation se fera uniquement en contrôle continu, sur la base « des moyennes des trois trimestres de terminale de ces enseignements ». Il s'agit donc de la note moyenne de l'année pour les élèves dans cette matière.

Les élèves connaîtront leur note en fin d’année. Le coefficient 16 appliqué à chaque note reste le même.

Concernant les candidats individuels, inscrits dans un établissement privé hors contrat d’association avec l’État ou inscrits au Cned en scolarité libre, les épreuves de spécialités sont maintenues et de nouvelles dates sont prévues. Pour tenir compte de la situation sanitaire, des aménagements seront mis en place pour ces candidats.

Les évaluations du contrôle continu

- Annulation de la troisième série d'évaluations communes

La dernière série d’évaluations communes qui a lieu en classe terminale est annulée pour les élèves de la voie générale et technologique.

Pour chacun des enseignements concernés, "les notes prises en compte au titre de cette troisième série d'évaluations communes sont les notes moyennes annuelles figurant dans le livret scolaire des candidats obtenues dans l'enseignement correspondant au cours de la classe de terminale".

Cette mesure concerne :

- l’histoire-géographie et les langues vivantes A et B dans les voies générale et technologique
- l’enseignement scientifique dans la voie générale
- l’enseignement technologique en langue vivante A et les mathématiques dans la voie technologique

Les évaluations des langues vivantes A et B étant annulées, aucune attestation de langues vivantes du cycle de terminale ne sera délivrée.

- L’évaluation en EPS

Les trois évaluations prévues dans le cadre du contrôle en cours de formation (CCF) en EPS sont maintenues, dès lors que les conditions sanitaires le permettent.

Mais si pour des contraintes sanitaires, une, plusieurs, voire toutes les évaluations d’EPS n’ont pas pu être obtenues, des aménagements ont été mis en place :

- Si le contexte sanitaire ne permet pas de passer l’une des trois évaluations du CCF prévus au cours de l’année, la note finale d'EPS prise en compte pour le bac au titre de l'évaluation commune de contrôle continu correspond à la moyenne des deux notes de CCF.

- Si l’élève n’a pu passer qu’une seule évaluation du CCF, cette note sera complétée par la note moyenne annuelle obtenue en EPS en terminale. Dans ce cas de figure, la note finale est la moyenne entre la note du CCF et la note de moyenne annuelle.

- Si aucune des évaluations du CCF n’a pu être réalisé, la note finale prise en compte au Bac sera la note moyenne obtenue au cours de l’année.

- Si, compte tenu des contraintes sanitaires interdisant toute activité d'EPS en intérieur, une ou plusieurs activités physiques sportives et artistiques (Apsa) choisies par le candidat dans l'ensemble certificatif sont remplacées par d'autres Apsa d'extérieur, la note obtenue dans cette ou ces Apsa de substitution est considérée comme une note de bulletin scolaire.

En cas d'inaptitude, pour raisons médicales attestées, si aucune note ou moyenne annuelle de contrôle continu ne peut être attribuée, l'élève est dispensé et le coefficient correspondant à l'épreuve d'EPS au baccalauréat est neutralisé. 

- Maintien des évaluations spécifiques

Les évaluations spécifiques de contrôle continue sont maintenues pour l’obtention d’un Bac mention internationale :

- section européenne
- section de langue orientale (Selo)
- discipline non linguistique ayant fait l’objet d’un enseignement en langue vivante (DNL)
- sections binationales : Abibac, Esabac et Bachibac

Pour les élèves de terminale en section internationale ayant choisi les mathématiques comme discipline non linguistique, l’évaluation spécifique est annulée.

Pour les SELO, c’est la moyenne annuelle de terminale dans la langue vivante de la section qui est prise en compte, étant donné que les évaluations communes en langues vivantes sont annulées.

- Maintien des évaluations ponctuelles

Les évaluations ponctuelles prévues au titre du contrôle continu pour les candidats individuels, inscrits dans un établissement privé hors contrat d’association avec l’État ou inscrits au Cned en scolarité libre, sont maintenues pour :

- l’histoire-géographie et les langues vivantes A et B dans les voies générale et technologique
- l’enseignement scientifique dans la voie générale
- les mathématiques dans la voie technologique
- l’enseignement de spécialité qui ne fait pas l’objet d’une épreuve terminale

- Les notes issues des moyennes annuelles du livret scolaire

"Une attention particulière est portée à la qualité de chaque appréciation et à la richesse des informations qui seront données au jury lors de la session 2021 pour l'éclairer sur les capacités, les connaissances et les niveaux de compétences atteints par le candidat."

Si les notes moyennes obtenues au cours de l’année sont transmises pour remplacer les notes des épreuves spécialité ou des évaluations communes, le jury devra porter une attention particulière aux appréciations qui figurent dans le livret scolaire, l’anonymat des élèves étant bien évidemment respecté.

Pour les candidats ne disposant pas de moyenne annuelle inscrite dans leur livret scolaire : 

- lorsqu'une moyenne annuelle fait défaut dans un des enseignements concernés par les épreuves des enseignements de spécialité de l'année de terminale, les candidats sont convoqués à une épreuve de remplacement pour l'enseignement concerné par l'absence de moyenne annuelle, au début de l'année scolaire 2021-2022.

- lorsqu'une moyenne annuelle fait défaut dans un des enseignements concernés par les évaluations communes de l'année de terminale, les candidats sont convoqués par leur établissement d'origine à une évaluation commune de remplacement dans l'enseignement concerné par l'absence de moyenne annuelle, avant la fin de l'année scolaire 2020-2021. Les sujets sont issus de la banque nationale des sujets.

- lorsque la moyenne annuelle de français fait défaut au titre de la classe de première pour l'année scolaire 2019-2020, les candidats sont convoqués aux épreuves de français organisées avant la fin de l'année scolaire 2020-2021.


5/5 (2 votes)
Monica LR

Monica LR

Animatrice de communautés et rédactrice web.
"Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste." (W. Shakespeare)

Commentaires

Ajouter un commentaire

To prevent automated spam submissions leave this field empty.