Les effets des écrans sur les ados

C'est un fait, nos ados sont constamment connectés. On estime que les enfants et les ados de 8 à 18 ans passent en moyenne sept heures par jour derrière les écrans. Les adolescents envoyent en moyenne 3417 textos par mois et ils sont 97% à avoir au moins un appareil électronique dans leurs chambres (Nielsen report, 2012).

Ce qui est inquiétant, c'est que cette utilisation excessive de nouvelles technologies (tablettes, smartphone, ordinateurs,TV...) a un impact sur la santé de nos ados, tels que le dos et les poignets endoloris, un sommeil perturbé, des capacités d’attention écourtées.

Le Huffington Post a réalisé une infographie à ce sujet : voici ce qu'une vie "constamment branchée" fait aux corps de nos enfants.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir :

- Ils ont 50% de risque en plus d’avoir des douleurs dans les doigts et les poignets pour chaque heure pssée par jour à jouer aux jeux vidéo.

Qu'est-ce-qu'on peut faire ? 
Il faut limiter le temps de jeu. Deux heures par jour, c'est beaucoup trop pour enfant de 7-8 ans. 

- Les enfants qui passent le plus de temps en face d’un écran et moins de temps à l’extérieur ont des vaisseaux sanguins plus étroits au niveau des yeux. Ce fait a même été associé à l’émergence de maladies cardiovasculaires une fois adulte.

Qu'est-ce-qu'on peut faire ? 
L'académie américaine d'ophtalmologie recommande de regarder ailleurs (au moins à 6 mètres) pendant 20 secondes après 20 minutes d'ordinateur. Cela fera cligner des yeux.

- Des chercheurs ont décrit le phénomène qui résulte de passer trop de temps sur les réseaux sociaux comme "la dépression Facebook". Jalousie, repli sur soi, surconsommation d’activités virtuelles sont autant de symptômes qui caractérisent cet état dépressif. Il touche principalement les pré-adolescents et les adolescents.

Qu'est-ce-qu'on faire ? 
Une utilisation modérée des réseaux sociaux peut permettre de relativiser. Il faut apprendre à décrocher un peu !

- Selon une étude, les étudiants ne peuvent pas se concentrer sur leurs devoirs pendant plus de deux minutes sans qu’ils ne soient attirés par les écrans.

Qu'est-ce-qu'on peut faire ?
Pour ne pas être perturbé, il vaut mieux couper les sources de distraction au maximum : fermer les réseaux sociaux, mettre son téléphone portable en silencieux, s'isoler dans une pièce tranquille. 

- 61% des garçons obèses et 63% des filles obèses disent regarder la TV plus de deux heures par jour.

Qu'est-ce-qu'on peut faire ? 
Les enfants et les ados devraient faire au moins une heure d'activité physique modérée à vigoureuse trois fois par semaine pour renforcer leur force et développer des muscles forts.

- 12,5% des enfants et adolescents entre 6 et 19 ans ont subi des dommages permanents de leur système auditif à cause de l’exposition excessive au bruit.

Qu'est-ce-qu'on peut faire ? 
Vous pouvez par exemple régler le volume maximum des ipods/lecteur mp3 et le vérouiller avec un code. 

- 84% des 18-24 ans soufrent de maux de dos à force d’être penché sur leur smartphone. Cette posture a même un nom : la « iposture ».

Qu'est-ce-qu'on peut faire ?
Apprendre à adopter une bonne posture. L’écran est réglé au niveau des yeux (ce qui est rarement le cas lorsque l’on clapote sur un ordinateur portable ou un smartphone). Le clavier doit être posé sur une table permettant à votre enfant d’avoir le coude plié en angle droit. Il doit pouvoir voir se reposer le dos sur un dossier. Les pieds doivent pouvoir être posés sur un support s’ils ne peuvent pas encore atteindre le sol (boîtes solides, repose pied).

- Seulement 20% des adolescents dorment 9 heures (comme c’est recommandé). 45% dorment moins de 8 heures en partie à cause de l’attention qu’ils portent à leurs appareils.

Qu'est-ce-qu'on peut faire ? 
La fondation nationale du sommeil américaine recommande aux ados d'avoir 9,25 heures de sommeil chaque nuit (pour les enfants, 8,5 heures suffisent). Téléphones portables éteints après 23h, qu'on met à charger dans une autre pièce. 

Source : Huffington Post

3.4/5 (27 votes)
Monica LR

Monica LR

Animatrice de communautés et rédactrice web.
"Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste." (W. Shakespeare)

Commentaires

Ajouter un commentaire

To prevent automated spam submissions leave this field empty.