Ecrans et enfants : appliquez la règle du 3-6-9-12

Saviez-vous que les enfants d'aujourd'hui sont davantage accros aux écrans qu'aux sucreries ? Ils passent davantage de temps devant des écrans mobiles qu'à jouer dehors...

Les familles, qui doivent faire face à de nouvelles contraintes liées aux nouvelles technologies alors que la plupart d'entre eux n'ont pas grandi avec des appareils connectés, ont du mal à imposer de bonnes habitudes à leurs enfants vis-à-vis des écrans. 

Alors, comment changer la donne ? A quel âge peut-on laisser nos enfants devant les écrans ? 

Suivons les conseils de Serge Tisseron, psychiatre et auteur de "3-6-9-12 : Apprivoiser les écrans et grandir".

La règle du « 3-6-9-12 »

Cette règle, imaginée par Serge Tisseron en 2008, permet aux parents de se repérer facilement pour qu'ils sachent quand introduire les écrans dans la vie de leur enfant.

Elle est d'ailleurs alignée sur 4 grandes étapes de vie des enfants : l'entrée en maternelle et en CP, l'apprentissage et la maîtrise de la lecture et le l'écriture, le passage au collège.

  • Avant de 3 ans - Pas de télévision 

Privilégiez les jeux traditionnels et les livres, à la télévision et aux plateformes de streaming.

A cet âge, un enfant a besoin de construire ses repères spatiaux et temporels, notamment à travers les histoires qu’on lui raconte et les livres qu’il feuillette. Laissez-le s'ennuyez pour qu'il utilise son imagination dans ses prochains jeux... sa créativité sera boostée ! 

Les tablettes ne sont pas interdites mais vous devez toujours jouer à deux, et de préférence avec des logiciels adaptés.

  • Entre 3 et 6 ans - Pas de console de jeu personnelle avant 6 ans

Entre 3 et 6 ans, votre enfant développe son imagination par le dessin, le modelage et le jeu avec les autres. S'il joue trop tôt à la console il risque de pénaliser le développement de sa motricité fine et de sa créativité. Vous pouvez néanmoins jouer avec lui de manière occasionelle. 

Encouragez plutôt les activités physiques et de création manuelle comme le pliage, le découpage, le collage, la cuisine, le bricolage… 

L'utilisation de la tablette, la télévision et l’ordinateur doivent toujours avoir lieu dans le salon et jamais seul dans la chambre.

  • Entre 6 et 9 ans - Pas d'internet non accompagné avant 9 ans

Fixez dès le début, des règles claires sur le temps d’écrans. En effet, les enfants qui passent beaucoup de temps devant les écrans présentent une baisse des capacités d’attention et de concentration. 

Respectez les âges indiqués pour les programmes. Essayez d'intéresser votre enfant aux outils de création numérique disponibles : Scratch, logiciels de Stop Movie. 

A partir de 8 ans, acompagnez-le pour ses premiers pas sur le Web, parlez-lui du droit à l’intimité, du droit à l’image, et des 3 principes fondamentaux d’Internet :

1) Tout ce que l’on y met peut tomber dans le domaine public

2) Tout ce que l’on y met y restera éternellement

3) Il ne faut pas croire tout ce que l’on y trouve

La tablette, la télévision et l’ordinateur, c’est toujours dans le salon, pas seul dans la chambre. Pensez à paramétrer la console de jeux vidéos et les contrôles parentaux. 

  • Entre 9 et 12 ans - Pas de réseaux sociaux avant 12 ans

Il a le droit d'aller sur Internet, à vous de décider s'il peut le faire seul ou accompagné et du temps qu'il y consacre.

Vous pouvez ainsi convenir ensemble d'horaires prédéfinis de navigation sur l'ordinateur et mettre en place un contrôle parental. 

Définissez ensemble des règles claires. Rappelez-lui les 3 principes d’Internet.

Déterminez avec votre enfant à quel âge vous accepteriez qu'il ait un téléphone portable et fixez des règles familiales respectées par tous, notamment pas pendant les repas et pas la nuit.

  • Après 12 ans - Restez disponibles

Incitez votre enfant à utiliser les écrans de manière ciblée, pour des activités précises et non par ennui.

Les profils sur les réseaux sociaux doivent être paramétrés en mode privé. Ils peuvent être bénéfiques à condition de conserver des liens dans la réalité avec les camarades de classe par exemple.

Pas de téléphone portable la nuit dans la chambre : la réduction du temps de sommeil a des conséquences problématiques sur la mémoire, l’humeur, les capacités d’attention et de concentration, l’alimentation et les performances scolaires.

Discutez avec lui du téléchargement, des plagiats, de la pornographie et du harcèlement. 

Pour aller plus loin : 3-6-9-12.org


Sur le même sujet :
Les effets des écrans sur les ados
5 idées pour aider les ados à limiter les écrans
Les enfants aiment lire mais préfèrent quand même regarder la télévision

5/5 (1 vote)
Monica LR

Monica LR

Animatrice de communautés et rédactrice web.
"Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste." (W. Shakespeare)

Commentaires

Ajouter un commentaire

To prevent automated spam submissions leave this field empty.