Chez les ados, les réseaux sociaux remplacent de plus en plus la lecture

Oui, la multiplication des écrans nuit bien à la lecture sur papier et à la lecture tout court.

C'est en effet le triste constat d'une étude américaine sur la fréquence de lecture des adolescents, intitulée "Psychologie de la culture des médias populaires Tendances de l’utilisation des médias par les adolescents américains".

En effet, l’association américaine de psychologie a examiné le comportement de 50 000 adolescents américains âgés de 14 à 18 ans sur 40 ans, entre 1976 et 2016.

Résultat : la consommation des médias numériques (smartphones, tablettes, jeux vidéos, ordinateurs) est en augmentation constante chez plus jeunes tandis que celle des médias "traditionnels" comme les livres, les revues, la télévision, chute.

Pour résumer :

- En 2017, un tiers des adolescents américains n'ont pas lu de livre "pour le plaisir". Une part qui a largement triplé depuis les années 70. 

- En 2010, la présence sur Facebook, My Space, Twitter concernaient 8 élèves sur 10 (un sur deux en 2000).

Les jeunes de 18 ans sont en ligne 6 heures par jour en moyenne, 2 heures pour les SMS, 2 heures pour internet -les jeux notamment- et 2 heures pour les réseaux sociaux.

- Les jeunes de 16 ans sont encore plus fan du web : ils y consacrent 75% de leur temps.

Diminution de la capacité de concentration

Une des conséquences de cette tendance à la surconsommation des médias numériques est la diminution de la capacité de concentration chez les adolescents. 

Quel capacité de traitement de l'information auront-ils plus tard ?

Sans aucun doute un des plus grands défis à relever pour les enseignants aujourd'hui.


Sur le même sujet :

Les effets des écrans sur les ados
5 idées pour aider les ados à limiter les écrans
Les enfants préfèrent rester devant des écrans que manger des bonbons
Les enfants ont de plus en plus de mal à tenir un stylo

5/5 (1 vote)
Monica LR

Monica LR

Animatrice de communautés et rédactrice web.
"Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste." (W. Shakespeare)

Commentaires

Ajouter un commentaire

To prevent automated spam submissions leave this field empty.