Bac : zoom sur le grand oral

Le Grand oral est une des principales nouveautés de la réforme du bac.

L'épreuve porte sur l'enseignement de spécialité choisi par l'élève en terminale, avec un coefficient 10 pour la voie générale, et de 14 en voie technologique.

Selon le ministère de l'Education, cette épreuve orale "permet au candidat de montrer sa capacité à prendre la parole en public de façon claire et convaincante. Elle lui permet aussi de mettre les savoirs qu’il a acquis, particulièrement dans ses enseignements de spécialité, au service d’une argumentation". 

Pour la session 2021, les élèves passeront le Grand oral du bac entre le 21 juin et le 2 juillet 2021.

Déroulement du grand oral

Après 20 minutes de préparation, le Grand oral dure 20 minutes et se divise en trois parties :

- Une question préparée en cours, en lien avec les deux enseignements de spécialité choisis : 5 minutes
- Un échange avec le jury sur le sujet traité lors de la première partie et tes connaissances sur tes spécialités : 10 minutes
- Un échange sur le projet d’orientation du candidat : 5 minutes

  • Présentation d’une question (5 min)

Au début de l'épreuve, le candidat présente au jury deux questions préparées avec ses professeurs. Ces questions portent sur les deux enseignements de spécialité soit pris isolément, soit abordés de manière transversale.

Le jury choisit une des deux questions. A partir de là, le candidat dispose de 20 minutes de préparation pour mettre en ordre ses idées et réaliser, s'il le souhaite, un support qu'il pourra remettre au jury sur une feuille qui lui est fournie.

Le candidat a ensuite 5 minute pour expliquer pourquoi il a choisi de préparer cette question pendant sa formation, puis il la développe et y répond de manière argumentée. Les notes seront interdites pendant cet exposé.

Le jury évalue les capacités argumentatives et les qualités oratoires du candidat.

COMMENT BIEN CHOISIR LES DEUX QUESTIONS ?

Vous pouvez par exemple prendre une question pour chaque spécialité, ou bien choisir des questions qui couvrent les deux disciplines.

Dans tous les cas, choisissez un un thème qui vous intéresse, sur lequel vous aurez vraiment envie de faire des recherches. Un sujet simple à problématiser avec une problématique claire, en cohérence avec votre projet d’études.

A noter que les questions pour le grand oral devront être validées par vos professeurs, n'hésitez pas à leur demander conseil.

  • Echange avec le candidat (10 min)

Dans cette partie, le jury interroge le candidat pour l'amener à préciser et à approfondir sa pensée et évaluer ainsi sa maîtrise des notions du programme de spécialité.

Il évalue ainsi la solidité des connaissances et les capacités argumentatives du candidat.

PRÉPARATION DES RÉPONSES AUX QUESTIONS

Appropriez-vous de votre sujet en multipliant les lectures et les recherches, les études de cas.

Organisez vos recherches et vos idées en un plan clair afin de pouvoir répondre aux questions choisies de manière argumentée et cohérente.

  • Echange sur le projet d'orientation du candidat (5 min)

Dans cette dernière partie, le candidat doit expliquer en quoi la question traitée éclaire son projet de poursuite d’études, voire son projet professionnel.

Il expose les différentes étapes de la maturation de son projet (rencontres, engagements, stages, mobilité internationale, intérêt pour les enseignements communs, choix de ses spécialités, etc.) et la manière dont il souhaite le mener après le baccalauréat.

Si la question traitée concerne l'enseignement de spécialité langues, littératures et cultures étrangères et régionales, chacun des deux premiers temps de l'épreuve orale terminale peut se dérouler, en partie, dans la langue vivante concernée par l'enseignement de spécialité, selon le choix du candidat.

Évaluation de l'épreuve

L'épreuve est notée sur 20 points.

Le jury valorise la solidité des connaissances du candidat, sa capacité à argumenter et à relier les savoirs, son esprit critique, la précision de son expression, la clarté de son propos, son engagement dans sa parole, sa force de conviction. 

5 critères seront plus particulièrement évalués : 

  • La qualité orale de l’épreuve
  • La qualité des connaissances   
  • La qualité de l’interaction avec le jury
  • La qualité et la construction de l’argumentation

Sur le même sujet :

Se préparer à l'oral : trois exercices pour mieux gérer le stress
A quoi ressembleront les épreuves du bac 2021 ?
Réforme du bac : à quoi ressemblera le contrôle continu ?
Nouveau bac : quelles spécialités choisir selon son projet d’orientation ?
Comment calculer sa moyenne pour le nouveau bac ?

5/5 (3 votes)
Monica LR

Monica LR

Animatrice de communautés et rédactrice web.
"Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste." (W. Shakespeare)

Commentaires

Ajouter un commentaire

To prevent automated spam submissions leave this field empty.