Selon une psychiatre, jouer aux LEGO aurait des bienfaits psychologiques

On connaissait déjà les bienfaits des LEGO pour apprendre les mathématiques, mais connaissez-vous ses bienfaits psychologiques ?

Selon la psychiatre Maria Teresa Mata, la construction libre d’objets aurait des effets positifs et développerait l’intelligence émotionnelle mais également la motricité, le positionnement dans l’espace et l’imaginaire.

Les enfants (et les adultes!) peuvent tirer de nombreux avantages des jeux de construction dont les bénéfices sont beaucoup plus intéressants et variés que ce que nous pouvons imaginer ! Voici comment. 

Développement de l’intelligence émotionnelle

Les LEGO sont souvent utilisés comme élément de coaching ou d’entraînement à l’intelligence émotionnelle.

En effet, le jeu de construction favorise la créativité et libère l’imagination, l’expression, la capacité à atteindre des objectifs et même la projection de défis. 

Connexions à de nouveaux niveaux

Grâce à la construction, la créativité et l’imagination sont combinées avec le travail manuel. De nouveaux niveaux de communication sont atteints, ce qui permet à chaque individu de montrer la façon dont il perçoit le monde et favorise le dialogue et l'empathie.

En famille, jouer aux LEGO favorise l’entraide et le dialogue quand il s’agit de construction à définir ensemble ou à améliorer.

Démolition de "barrières inconscientes"

Les LEGO faciliteraient le passage des barrières sociales par son universalité. Tous les joueurs sont sur un pied d’égalité : pas de classes ni de rangs possibles quand on joue à des jeux de constructions.

On obtient ainsi une meilleure connexion avec sa propre connaissance, mais aussi avec celle des autres, ce qui augmente également la capacité de résolution. 

Le LEGO comme outil de travail

LEGO a établi la méthode LEGO Serious Play®, un procédé ludique qui permet la résolution collaborative de problèmes. 

Dans son application, la méthode réunit plusieurs participants. Le but est notamment de concevoir des modèles 3D Lego® afin de répondre aux questions que le facilitateur pose. Ces modèles 3D serviront notamment de base pour la discussion de groupe. C’est également à partir d’eux que l’on partage des connaissances, résout des problèmes et prend des décisions. 


 A vos LEGO !

4.4/5 (7 votes)
Monica LR

Monica LR

Animatrice de communautés et rédactrice web.
"Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste." (W. Shakespeare)

Commentaires

Ajouter un commentaire

To prevent automated spam submissions leave this field empty.