Parcoursup 2019 : les 5 principales nouveautés

La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a présenté fin décembre, dans le Parisien, les modifications de la plateforme d'accompagnement des futurs étudiants. 

Voici les principales nouveautés par rapport à l'année dernière.

1/ L'accélération de son calendrier

La plateforme d’admission post-bac, est accessible depuis le 20 décembre 2018 et ce jusqu’au 14 mars. 

Dès le 22 janvier 2019, les lycéens pourront créer leur dossier sur Parcoursup.fr. Le nombre de vœux est désormais limité à 10, contre 24 auparavant.

Ensuite les candidats auront environ 3 semaines pour confirmer leurs vœux, soit jusqu’au mercredi 3 avril 2019.

Les premières réponses se situeront aux alentours du 15 mai, contre le 22 mai en 2018. Comme l’année dernière, la procédure sera suspendue pendant les épreuves écrites du Bac. Cette phase d'attribution des formations sera clôturée le 19 juillet 2019, contre le 5 septembre lors de la précédente session Parcoursup.

Pour les candidats malheureux, la procédure complémentaire démarrera le 20 juillet et se terminera le 14 septembre (au lieu du 21 septembre). Elle permettra de postuler dans les établissements qui proposent encore des places vacantes.

2/ 14 000 formations

D'après la ministre de l'Enseignement supérieur, 14 000 formations sont disponibles sur Parcoursup pour 2019, versus 13 000 en 2018, en intégrant notamment les instituts de formation en soins infirmiers et les formations du travail social.

3/ Un "répondeur automatique" 

Il s'agit là de la grande nouveauté. Un candidat pourra voir son vœu automatiquement validé. En effet, la ministre a précisé au journal Le Parisien que  "grâce à ce système, ils pourront nous indiquer, une fois les épreuves du bac passées, leur priorité", et enclencher ainsi la validation automatique du vœu prioritaire sélectionné. 

Cette solution est créé pour éviter aux lycéens d'avoir à se connecter tous les jours à la Plateforme afin de voir l'avancée de leur dossier.  Attention, c’est une possibilité ouverte seulement après les épreuves écrites du Bac.

4/ Plus de transparence

Le candidat aura la possibilité de connaître son rang et celui du "dernier appelé" de l'année précédente. Cela lui permettra de mieux évaluer ses chances.

5/ Des référents handicap

Des " référents handicap" seront identifiés pour chacune des formations disponibles.

Ils devront répondre aux questions du candidat ou celles des familles sur les conditions d’accessibilité dans la formation (ascenseur, etc.) pour faciliter la poursuite d’études.

5/5 (2 votes)
Monica LR

Monica LR

Animatrice de communautés et rédactrice web.
"Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste." (W. Shakespeare)

Commentaires

Ajouter un commentaire

To prevent automated spam submissions leave this field empty.