L'école ne devrait pas commencer avant 8h30 pour les ados

L'école ne devrait pas commencer avant 8h30 pour les ados

Les adolescents devraient dormir 8 à 10 heures par nuit, mais beaucoup manquent de sommeil. En France, ils sont 25 % à dormir moins de sept heures par nuit, d'après l'Inpes.

Face à ce décalage, les ados rattrapent souvent leur manque de sommeil durant le week-end, en se levant bien plus tard qu’en semaine. Mais ces horaires décalés du weekend ne font en fait qu'aggraver les difficultés d’endormissement et leur tendance à somnoler durant la journée (notammement en cours) le reste de la semaine.

Face à cette problématique, des chercheurs américains ont démontré que l’école ne devrait pas commencer avant 8h30 pour les adolescents.

L'étude, publiée dans la revue Sleep Health, a évaluée l’état psychologique de 197 adolescents américains et ont ensuite interrogé leurs parents sur le sommeil de leur enfant. 

Résultat : pour améliorer la qualité du sommeil des adolescents, il faut faire attention à leur hygiène de vie et revoir les horaires de début des cours. L’endormissement tardif des adolescents, du fait de facteurs biologiques et sociaux, devrait inciter à décaler l’horaire de début des cours. 

Une horloge interne différente

Au moment de la puberté, l'horloge interne des adolescents est différente de celle des adultes. Le rythme circadien des adolescents est allongé et leur sensibilité à la lumière le matin diminue.

Le cycle de production de mélatonine change temporairement lors de l’adolescence. Il s'agit d'une hormone produite la nuit par l'organisme pour faciliter l’endormissement, dont sa sécrétion est bloquée par la lumière. Or les adolescents sont, pour une raison inconnue, plus sensibles à cette lumière. La production de mélatonine est donc plus facilement bloquée ce qui fait qu'ils s'endorment plus tard le soir et se réveillent plus tard le matin.

Les ados qui dorment plus ont des meilleurs résultats

Une autre étude a eu lieu aux Etats-Unis, où des chercheurs ont comparé deux groupes de jeunes qui ont porté une montre connectée au poignet pour mesurer leur activité pendant deux semaines : 92 élèves ont été testés au printemps 2016, quand les cours commençaient à 7h50 ; et 88 autres jeunes des mêmes établissements ont été testés en 2017, sept mois après un changement d'horaire (8h45 le matin). 

Avec ce changement, les adolescents ont évidemment plus dormi le matin (34 minutes de plus par nuit). Et les résultats scolaires des élèves, évalués en cours de biologie, se sont améliorés.

Une bonne raison pour respecter le rythme biologique de nos ados, non ?

4.5/5 (2 votes)
Monica LR

Monica LR

Animatrice de communautés et rédactrice web.
"Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste." (W. Shakespeare)

Commentaires

Ajouter un commentaire

To prevent automated spam submissions leave this field empty.